crapuleux


crapuleux

crapuleux, euse [ krapylø, øz ] adj.
• 1495; de crapule
1Vieilli Qui se plaît, qui vit dans la crapule (1o). débauché, vicieux.
2Littér. Qui est relatif à la crapule. « les débauches nocturnes et les fêtes crapuleuses de la cour » (Diderot). « un plaisir sadique de se mêler à une vie crapuleuse » (Proust). Cour. Un crime crapuleux, ayant l'intérêt, l'argent pour mobile. — Adv. CRAPULEUSEMENT , 1781 .

crapuleux, crapuleuse adjectif (bas latin crapulosus, de crapula, ivresse) Littéraire. Qui relève de la débauche la plus basse, la plus grossière : Plaisirs crapuleux. Qui est d'une malhonnêteté profonde : Personnage crapuleux. Littéraire. Qui est empreint d'une très grande vulgarité : Voix crapuleuse.crapuleux, crapuleuse (expressions) adjectif (bas latin crapulosus, de crapula, ivresse) Crime crapuleux, commis pour des motifs d'intérêt. ● crapuleux, crapuleuse (synonymes) adjectif (bas latin crapulosus, de crapula, ivresse) Littéraire. Qui relève de la débauche la plus basse, la plus...
Synonymes :
- débauché
- dépravé
Qui est d'une malhonnêteté profonde
Synonymes :
- infâme
Littéraire. Qui est empreint d'une très grande vulgarité
Synonymes :

crapuleux, euse
adj. Relatif à la crapule.
|| Crime crapuleux, qui a le vol pour mobile.

⇒CRAPULEUX, EUSE, adj.
A.— [En parlant d'actions, de choses]
1. [Correspond à crapule A 1] Qui est relatif à la débauche la plus grossière. Amours, cynisme, plaisirs crapuleux; ignobles et crapuleux blasphèmes. Synon. dépravé, vicieux. Une grosse cuisinière flamande, toujours un peu allumée d'eau-de-vie, craquant de graisse, crevant de rire, éclatant d'une joie crapuleuse (GONCOURT, Sœur Philomène, 1861, p. 81). Mais qu'elle [Odette] allât chez des maquerelles, se livrât à des orgies avec des femmes, qu'elle menât la vie crapuleuse de créatures abjectes, quelle divagation insensée (PROUST, Swann, 1913, p. 359) :
1. Et les habitués du lieu s'en venaient aussi des quatre coins de Paris, gens de toutes les classes, qui aiment le gros plaisir tapageur, un peu crapuleux, frotté de débauche...
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, Le Masque, 1889, p. 1159.
Grossier, vil (en parlant de la débauche). Les courses enragées dans le Paris nocturne, la débauche crapuleuse avec des inconnus (ZOLA, Mme Sourdis, 1902, p. 33).
Arg. Se la faire crapuleuse. ,,Faire la fête joyeusement`` (LE BRETON 1960).
2. [Correspond à crapule B] Qui est empreint d'une malhonnêteté sordide. Procédés crapuleux, méthodes crapuleuses. Avec son cynisme absolu où l'on doit souvent reconnaître l'expression crapuleuse d'une magnifique clairvoyance, cet abominable garçon [Renaudin] faisait l'admiration et la vie de ce monde de politiciens (BARRÈS, Appel soldat, 1900, p. 252). Cet individu (...) possède, entre autres qualités, un portefeuille complaisant, un genre d'esprit crapuleux qui me convient assez, et le tact d'ignorer la jalousie (COLETTE, Cl. s'en va, 1903, p. 231).
Loc. Drame, crime crapuleux. Méfait commis pour des motifs d'intérêt sordide. Il aperçut un journal du soir et reconnut le titre qui avait déjà attiré ses regards : Un crime crapuleux dans une arrière-boutique (AYMÉ, Mais. basse, 1934, p. 259) :
2. Il s'agissait d'un drame crapuleux de la plus basse espèce, aggravé du fait qu'on avait affaire à un monstre moral.
CAMUS, L'Étranger, 1942, p. 1191.
3. P. ext. Qui est empreint d'une très grande vulgarité, qui évoque la débauche et le crime, les milieux sociaux considérés comme dangereux (pègre, milieu). Un bal, un bar crapuleux; quartier crapuleux; gestes, sourires crapuleux; vice crapuleux. Ce soir, rue Bréa et devant la Rotonde, ce ne sont pas des voyous qui dansent. Rien de crapuleux (MAURIAC, Nœud vip., 1932, p. 202) :
3. À ces moments-là, presque aussi vite que de personnalité, elle [Albertine] changeait de voix, perdait la sienne pour en prendre une autre, enrouée, hardie, presque crapuleuse.
PROUST, Sodome et Gomorrhe, 1922, p. 1015.
Dans le domaine de l'expression. Vulgaire, argotique. N'a-qu'un-œil conclut, avec une cocasse expression crapuleuse : — Oui, là-bas, il y a encore du pognon de Boche à faucher (CARCO, Innoc., 1916, p. 18).
P. ext. (sens affaibli). L'enfant lui tira la langue et lui fit un crapuleux pied de nez (COCTEAU, Fin Potomak, 1940, p. 80).
B.— [En parlant de pers.]
1. Vx. [Correspond à crapule A 1] Qui se plaît, qui vit dans une débauche vulgaire. Insouciant et crapuleux débauché; décavés crapuleux. Synon. partiel noceur. Ce coquin-là aurait dû faire de moi (...) un soldat crapuleux, coureur de filles et de cabarets (STENDHAL, H. Brulard, t. 1, 1836, p. 119).
2. Qui agit avec bassesse, avec une très grande malhonnêteté (correspond à crapule B). Bourgeois, démagogue crapuleux; personnage crapuleux. Synon. douteux, malhonnête, sordide. Si Poincaré (...) a maintenu, pendant trois ans, au ministère de l'Intérieur, un personnage crapuleux comme Malvy (...) c'est parce que la Sûreté générale exigeait la présence de Malvy (L. DAUDET, Police pol., 1934, p. 71) :
4. ... il peut y avoir d'« honnêtes » crapules et de crapuleuses « honnêtes gens ».
JOUHANDEAU, M. Godeau intime, 1926, p. 126.
Emploi subst., rare et vx. Personnage débauché ou malhonnête. Je rapporte les invectives d'un crapuleux et d'un assassin contre le prélat (SAND, Mauprat, 1837, p. 356).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. 1. Subst. 1495 « qui se plaît à boire et à manger avec excès » (J. DE VIGNAY, Mir. Hist., XX, 88, édit. 1531 ds R. Hist. litt. Fr., p. 8); 2. adj. 1578 vie crapuleuse (JOUBERT, Gr. Chirurgie, p. 580 ds GDF. Compl.). Dér. de crapule; suff. -eux (cf. le b. lat. crapulosus). Fréq. abs. littér. : 122. Bbg. GOUG. Lang. pop. 1929, p. 153. — LEW. 1960, p. 224, 227.

crapuleux, euse [kʀapylø, øz] adj.
ÉTYM. 1495; de crapule.
1 Vieilli. Qui se plaît, qui vit dans la crapule (1.). Débauché, vicieux. || Des gens crapuleux. || C'est un homme crapuleux.
1 (…) une expérience constante semblait démontrer, confirmer, vérifier que c'étaient les plus crapuleux qui avaient le plus de talent.
Ch. Péguy, la République…, p. 33.
2 Littér. Qui est relatif à la crapule. || Goûts crapuleux. || Mener une vie crapuleuse. || Des manières crapuleuses.
2 Nous apprîmes qu'il menait une vie débordée et crapuleuse.
Voltaire, Jenni, 4.
3 Toute la joie de Rome ne consistait pas dans les débauches nocturnes et les fêtes crapuleuses de la cour (…)
Diderot, Essai sur Claude.
4 (…) un plaisir sadique de se mêler à une vie crapuleuse.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XIV, p. 158.
3 Cour. || Crime crapuleux, commis par intérêt. Sordide.
Par ext. Digne d'une crapule (3.). || Une action crapuleuse. || Un détournement de fonds assez crapuleux.Personnes. || Un individu crapuleux : une crapule.
CONTR. Honnête, sérieux.
DÉR. Crapuleusement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • crapuleux — crapuleux, euse (kra pu leû, leû z ) adj. 1°   Qui se plaît, qui vit dans la crapule. C est un homme crapuleux. 2°   En parlant des choses. Goûts crapuleux. •   Nous apprîmes qu il menait une vie débordée et crapuleuse, VOLT. Jenni, 4. •   Toute… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • crapuleux — CRAPULEUX, EUSE. adjec. Qui aime la crapule …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • CRAPULEUX — EUSE. adj. Qui se plaît dans la crapule. Homme crapuleux. Femme crapuleuse.   Il signifie aussi, Qui a rapport à la crapule. Avoir des goûts crapuleux, des inclinations crapuleuses. Mener une vie crapuleuse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • crapuleux — adj. => Malhonnête ; krapuleû, za, e (Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • CRAPULEUX, EUSE — adj. Qui se plaît dans la crapule. Individus crapuleux. Gens crapuleux. Il signifie aussi Qui a rapport à la crapule Avoir des goûts crapuleux, des inclinations crapuleuses. Mener une vie crapuleuse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Crime crapuleux — ● Crime crapuleux commis pour des motifs d intérêt …   Encyclopédie Universelle

  • Meurtre crapuleux — Homicide Pour les articles homonymes, voir Homicide (homonymie). Un homicide est l action de tuer volontairement ou non un être humain. Dans la majorité des sociétés, quelle qu en soit la raison, l acte d homicide est considéré comme l un des… …   Wikipédia en Français

  • crapuleuse — ● crapuleux, crapuleuse adjectif (bas latin crapulosus, de crapula, ivresse) Littéraire. Qui relève de la débauche la plus basse, la plus grossière : Plaisirs crapuleux. Qui est d une malhonnêteté profonde : Personnage crapuleux. Littéraire. Qui… …   Encyclopédie Universelle

  • crapuleusement — crapuleux, euse [ krapylø, øz ] adj. • 1495; de crapule 1 ♦ Vieilli Qui se plaît, qui vit dans la crapule (1o). ⇒ débauché, vicieux. 2 ♦ Littér. Qui est relatif à la crapule. « les débauches nocturnes et les fêtes crapuleuses de la cour »… …   Encyclopédie Universelle

  • crime — [ krim ] n. m. • 1160; lat. crimen « accusation » 1 ♦ Sens large Manquement très grave à la morale, à la loi. ⇒ attentat, 1. délit, faute, 1. forfait , infraction, 3. mal, péché. Crime contre nature. « L intérêt que l on accuse de tous nos crimes …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.